Octave, bonnet pixie

Publié par le 8 juillet 2020
Categories: Biologique / Recyclé Blog Créations Modèle Pixie

Ce modèle fut le premier réalisé. Comme je l’écrivais dans mon précédent article, ce pixie fut le 1er à tomber de mes aiguilles. L’évidence du contraste entre sa forme pointue associés à la rondeur des noppes qui me rappelle mon enfance. Ma grand-mère m’avait tricoté un gilet blanc chiné vert d’eau et rose qui me rappelait les paillettes qu’on saupoudre sur les pâtisseries vous voyez? Des noppes dans ces losanges… Je le revois très bien. Je l’adorais. 

Et quand j’aime, je ne compte pas…. ce pixie en contient des dizaines. Les tricoteuses, vous savez combien ce point est long mais imaginer des petites mains attraper ces petites boules, les rouler entre leurs doigts m’a rempli d’enthousiasme.C’est toujours ce qui me motive, imaginez vos bébés, vos enfants les porter !! 

J’ai toujours protéger la tête de mes loulous bien grands maintenant. Parisiens, nous partions à chaques vacances en Bretagne, vent et soleil (pas de mauvaises langues ici ahah), j’avais toujours un béguin ou un pixie à porter de main. En coton, en mérinos, peu importe la saison, leurs têtes étaient bien au chaud et surtout leurs oreilles. Ils avaient leur sphère ORL très fragiles.

Sur ce modèle, les noppes ou les mouches comme d’autres les appellent, ces petites boules lui donnent un joli relief. Il est emboitant dans la nuque et enveloppe parfaitement le visage de nos bébés. Il ne bouge pas !

En imaginant ce modèle, tout comme le béguin Louise, je l’ai tricoté sans couture. Je sais par expérience, combien une couture peut être gênante. Dans un tricot, je recherche aussi et surtout le confort.

Les liens sont tricotés à même la bordure afin d’éviter qu’ils ne se détachent. Nos chérubins peuvent tirés dessus, les mâchouiller en toute sécurité, ils résistent !

Quand une idée émerge dans mon esprit, qu’elle commence activement à prendre forme, l’une des premières étape et la suivante : j’imagine ma création entre vos mains, portés par vos enfants. Vous en tant que parent, tante, grand-parent la manipuler, la faire vivre. Elle doit être jolie, différente, résistante, pratique. Je pense alors à l’entretien par exemple. Cela doit être facile. Je pense aussi à la vie que lui donne votre bébé, votre enfant. La douceur, le confort, la résistance toujours. Je la vois comme un vrai doudou. Les enfants mettent toute à la bouche, la qualité biologique de la fibre était une évidence aussi, pour leur bien-être.

Tout comme je le fais pour mes enfants, je souhaite vous apporter le meilleur au travers de chacune de mes créations. Changer de monde, commence dès l’enfance. En leur apportant une consommation éthique, nous contribuons à faire évoluer notre monde, leur espace, notre planète. Toutes ses données sont importantes pour moi et son au coeur de mon travail pour l’Atelier.

Et vous, quelles sont vos convictions? Vous aimez Octave?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *